Strict Standards: Redefining already defined constructor for class wpdb in /home/carussi/www/julien/wp-includes/wp-db.php on line 49

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/carussi/www/julien/wp-includes/cache.php on line 36

Strict Standards: Redefining already defined constructor for class WP_Object_Cache in /home/carussi/www/julien/wp-includes/cache.php on line 403

Strict Standards: Declaration of Walker_Page::start_lvl() should be compatible with Walker::start_lvl($output) in /home/carussi/www/julien/wp-includes/classes.php on line 534

Strict Standards: Declaration of Walker_Page::end_lvl() should be compatible with Walker::end_lvl($output) in /home/carussi/www/julien/wp-includes/classes.php on line 534

Strict Standards: Declaration of Walker_Page::start_el() should be compatible with Walker::start_el($output) in /home/carussi/www/julien/wp-includes/classes.php on line 534

Strict Standards: Declaration of Walker_Page::end_el() should be compatible with Walker::end_el($output) in /home/carussi/www/julien/wp-includes/classes.php on line 534

Strict Standards: Declaration of Walker_PageDropdown::start_el() should be compatible with Walker::start_el($output) in /home/carussi/www/julien/wp-includes/classes.php on line 553

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::start_lvl() should be compatible with Walker::start_lvl($output) in /home/carussi/www/julien/wp-includes/classes.php on line 649

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::end_lvl() should be compatible with Walker::end_lvl($output) in /home/carussi/www/julien/wp-includes/classes.php on line 649

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::start_el() should be compatible with Walker::start_el($output) in /home/carussi/www/julien/wp-includes/classes.php on line 649

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::end_el() should be compatible with Walker::end_el($output) in /home/carussi/www/julien/wp-includes/classes.php on line 649

Strict Standards: Declaration of Walker_CategoryDropdown::start_el() should be compatible with Walker::start_el($output) in /home/carussi/www/julien/wp-includes/classes.php on line 674

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/carussi/www/julien/wp-includes/query.php on line 15

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/carussi/www/julien/wp-includes/theme.php on line 505
Blog de Julien en Chine » Administration

Archive for the 'Administration' Category

Registration day !

registration_form.jpg

Une fois arriv√© √† Shanghai, il est para√ģt-il fortement recommand√© de se faire conna√ģtre aupr√®s des autorit√©s locales sans quoi on vous attribuera l’√©tiquette d’ “illegal alien”. Croyez-moi, cette √©p√©e de Damocl√®s me mena√ßant, j’ai ce matin d√©cid√© d’aller passer le bonjour aux repr√©sentants des forces de l’ordre.

Bien qu’ayant d√©j√† entrepris cette d√©marche par le pass√©, je demande √† une coll√®gue chinoise de s’assurer du lieu o√Ļ je dois me rendre (qui bien s√Ľr d√©pend de votre lieu de r√©sidence), ainsi que les pi√®ces justificatives √† emporter. Mon passeport et mon contrat de location poche je saute dans le premier taxi et lui demande poliment de foncer vers le commissariat de Police “ni hao, Gui Zhou Lu 85 hao !”… l√† o√Ļ d‚Äôautres chauffeurs seraient d√©j√† en train de passer la 5√®me fon√ßant vers Gui Zhou Lu, ce chauffeur la ne bouge pas d’un iota. Un homme arrive vers le taxi … apr√®s une courte conversation je descends et lui c√®de la place. A priori c’√©tait “son” taxi √† moins que … non ce n‚Äôest pas possible il n’a pas pu se payer ma t√™te :)

Ca n’est pas bien grave, comme le dit l’expression, un taxi peut en cacher un autre. Deux minutes plus tard une brave VW Santana 2000 s’arr√™te √† mes c√īt√©s. Je monte et fi√®rement annonce ma destination. Sans se retourner le chauffeur m’annonce qu’il ne conna√ģt pas. J’appelle au bureau, passe le t√©l√©phone au chauffeur, apr√®s quelques √©changes amicaux, j’apprends qu’il ne conna√ģt r√©ellement pas le lieu o√Ļ je veux me rendre.

Je descends donc et me mets en chasse d’un autre Santana. Celui-ci ne se fait pas attendre bien longtemps, apr√®s quelques minutes il arrive. Je monte et entonne le m√™me air. Le taxi se met en branle, on est parti ! Je m’assure que le chauffeur connaisse bien la route, il me jette un “mei wen ti” (pas de probl√®me) qui ne me rassure pas outre mesure. Il me demande d’o√Ļ je suis et en profite donc pour me rappeler quelques √©v√©nements douloureux : ji da ni (Zidane) et son coup de t√™te sur Materazzi. Nous arrivons quelques minutes plus tard.

J’entre dans le commissariat de police ou l’on m’indique la file d’attente. Je prends quand m√™me soin de montrer mon adresse √† un fonctionnaire de police afin qu’il me confirme que c’est bien ici que je dois m’enregistrer. Il me dit que oui mais que pour le moment je dois attendre sagement sur le banc pr√©vu √† cet effet. Bien Monsieur. Une demi-heure plus tard j’arrive fi√®rement devant le guichet et m’appr√™te √† me faire enregistrer. C’est quand m√™me le but de l’op√©ration. Le policier m’annonce que je suis au mauvais endroit. En effet je d√©pends d’un autre commissariat. Je demande alors √† avoir l’adresse de l’autre commissariat. Il me d√©signe un coll√®gue un peu plus loin qui saura me renseigner.

De nouveau taxi, mais cette fois ci sans encombre et me voil√† au commissariat de Yan An Lu. Pas de queue, c’est une bonne nouvelle. Cette fois-ci l’agent de police est une femme, et de surcroit souriante. Elle m’annonce que je dois photocopier mon passeport et mon contrat de location d’appartement. Elle me conseille une √©choppe sur Tong Ren Lu et m’assure que ca ne prendra que 5min √† pied.

10min plus tard j’arrive au 104 Tong Ren Lu. Je ne vois pas le dit magasin… mais je trouve le n¬į104. C’est une vieille maison en ruine dont la porte est entre-ouverte. A peine arr√™t√© devant, qu’une esp√®ce de M. Wang, rabatteur de la copie de p√®re en fils, me demande ce que je veux. Ne sachant comment dire copie en chinois je lui lance un “co pi a”, les shanghaiens aiment les “a” √† la fin des mots. Il me dit “ke yi” (c’est possible). J’entre donc dans la maison, on pousse la table de camping sur laquelle la famille √©tait en train de prendre le repas du midi afin d’acc√®der au photocopieur. La ma√ģtresse de maison donne l’impression de dominer la b√™te. Rapidement elle me tend mes copies, et je suis de retour au commissariat.

Quelques minutes plus tard je ressors du commissariat triomphalement, le “registration form” en poche. Quel bonheur de m’√™tre √©loign√© de l’ill√©galit√©.